Solener © 2018

Batipéi

Logiciel d’audit thermique pour bâtiments existants ou neufs en pays chauds

Initié en 2009 par Mohamed Abdesselam et son bureau d’études Solener, Batipéi est maintenant un logiciel arrivé à maturité. A la demande de départements comme la Réunion ou la Guyane, mais également d’autres pays comme le Sénégal ou l’Algérie, il a bénéficié de plusieurs mises à jour qui en ont fait un outil essentiel pour la conception de bâtiments en ventilation naturelle (sans climatisation), ouvert à un large public (bureau d’études, architectes et maîtres d’ouvrage). Sa vocation est autant pratique que pédagogique car il permet par gain de temps à l’effort d’ingénierie de se concentrer sur la conception du bâtiment mais aussi d’enseigner la bioclimatique en pays chauds à travers sa spécificité originelle : décortiquer les mécanismes thermiques à l’origine des surchauffes et remonter directement aux causes en les priorisant selon leur contribution à la surchauffe.

Intérêt et spécificités de l’outil

Utilisé à l’origine pour l’audit thermique des logements conçus en ventilation naturelle (sans climatisation), Batipei est basé sur un indicateur simple et mesurable : le degré de surchauffe- calculé en régime statique permanent. Il permet de vérifier la bonne conception du bâtiment vis-à-vis de la protection solaire (surchauffe <2°C) et de la ventilation naturelle (> 10 Vol/h).

Suite à plusieurs mises à jour, le logiciel a évolué en intégrant un calcul en régime dynamique. Cette surchauffe est décomposée en fonction des facteurs aggravant suivants :

- L’échauffement solaire de chaque composant d’enveloppe (toiture, murs,) selon son orientation, la transmission des apports solaires par les baies ;

- Les apports internes liés à l’usage du bâtiment ;

- La contribution de la ventilation naturelle à rafraichir les locaux.

Suite à plusieurs mises à jour, le logiciel a évolué en intégrant un calcul en régime dynamique. Cette surchauffe est décomposée en fonction des facteurs aggravant suivants :

- L’échauffement solaire de chaque composant d’enveloppe (toiture, murs,) selon son orientation, la transmission des apports solaires par les baies ;

- Les apports internes liés à l’usage du bâtiment ;

- La contribution de la ventilation naturelle à rafraichir les locaux.

Le calcul en régime dynamique permet de faire la correspondance avec les indicateurs traditionnels de confort : le nombre d’heure au-dessus d’une certaine température ou nombre de points (couple température-humidité) en dehors des zones de confort du diagramme de l’air humide (Givoni).

L’outil offre de nombreuses fonctionnalités pour aider à dimensionner les paramètres de l’enveloppe :

  • Visualisation graphique de l’efficacité des protections solaires ;

 

  • Variation des paramètres de chaque masque ou protection pour trouver la plage de réglage optimale ;

  • Le calcul automatique du niveau de renouvellement d’air pour atteindre l’objectif de surchauffe (moins de 2°C).

Cibles et usages de Batipéi

  • La simplicité de l’outil lui permet de viser un public large bureau d’étude, architectes et maitres d’ouvrages.

  • Sa décomposition des phénomènes physique en font un support particulièrement pédagogique pour enseigner la bioclimatique en pays chauds que ce soit en formation initiale ou en formation continue.

  • Sa fonction de saisie rapide de projets dont la dynamique thermique s’accommode d’une approche monozone comme les logements ou les salles de classes, etc. permet de laisser plus de temps à la réflexion sur la conception. Il peut également être utilisé en première approche dans les concours d’architecture pour optimiser un projet et vérifier sa bonne conception sur la base de zones représentatives.

  • Également excellente première approche dans les concours d’architecture pour optimiser un projet et vérifier sa bonne conception sur la base de zones représentatives.

 

Ainsi, utilisée de façon combinée avec un logiciel aéraulique CFD comme Météodyn, la méthode Batipéi permet de concentrer l’effort d’ingénierie sur :

  • L’approche aéraulique contextualisée et indépendante d’implantation des bâtiments ;

  • La conception thermique échantillonnée sur des zones représentatives de l’ensemble du programme.

Un logiciel qui a déjà fait ses preuves…

Batipéi a été utilisé par exemple pour la réhabilitation de quartier de logements ANRU et des lycées de la Réunion.